• Le roman sensation espagnol Le roman sensation espagnol
  • Un conte d’amour sensuel au milieu du chaos Un conte d’amour sensuel au milieu du chaos
  • Décalé, documenté, diablement malin Décalé, documenté, diablement malin
  • Jia Tolentino

    Jeux de miroirs

    Jia Tolentino a pour elle un vrai ton et la conscience de refléter certains des traits de son époque.
    Libération
  • Kate Zambreno

    Dérives

    « Inattendu et hétéroclite, grave et parfois ironique, mais surtout d'une grande profondeur et d'une vraie beauté. »
    Nathalie Crom Télérama (TTT)
  • Elena Medel

    Les Merveilles

    « Époustouflant, bouleversant, rare intelligence, d’une main de maître, grande finesse, habile, talent particulier, un travail de haute couture. »
    Ariane Singer Une du Monde des Livres
  • Elena Medel

    Les Merveilles

    « Dans le sillage d'Annie Ernaux et de Virginia Woolf, attentive aux moindres détails, Elena Medel tisse l'intime et le politique d'un point de vue rarement lu. Comme dans cette scène virtuose où une très vieille femme meurt devant sa bonne et son aide à domicile, Maria, tandis que sa fille assiste à l'enterrement de Franco. Une nouvelle voix féministe puissante. »
    L'Humanité
  • Sulaiman Addonia

    Le silence est ma langue natale

    « Le silence est ma langue natale est le récit des sans-paroles, le roman des non-dits dans des communautés où le poids de la tradition écrase l'individu. Mais c'est avant tout l'histoire d'un exil, d'une épopée d'un monde à l'autre, sur la barque de la langue. D'une poésie vibratile, l'esquif vogue sur la crête, traduisant la fragilité des êtres, mais nous menant, nous lecteur, à bon port. »
    Sean J. Rose Livres Hebdo
  • Sulaiman Addonia

    Le silence est ma langue natale

    Poétique et magnifiquement engagé.
    Elle

La maison

La croisée, c’est la fenêtre qui aimante le regard, l’appel du dehors, les lignes de mire…
C’est l’endroit vers lequel on tend – l’autre, l’ailleurs – et le point de rencontre.

La croisée est une collection de littérature étrangère qui, depuis ses débuts en 2018, se veut résolument contemporaine, éclectique et cosmopolite.

Emilie Lassus