• Parution le 13 avril 2022
  • 272 pages
  • 20€

Le silence est ma langue natale

Par Sulaiman Addonia
Traduction de l'anglais par Laurent Bury
  • Parution le 13 avril 2022
  • 272 pages
  • 20€

La nuit est tombée quand Hagos et Saba, frère et sœur, arrivent dans un camp de réfugiés au Soudan avec leur mère. Ils n’ont plus rien et ont fui leur pays en guerre, mais leur cœur bat toujours : Hagos, muet et fragile, et Saba, au caractère farouche, vont trouver l’amour au milieu des ruines.

C’est dans ce monde à part, lieu condensé d’humanité, que frère et sœur vont briser les tabous, renverser les genres et illustrer un conte d’amour sensuel au milieu du chaos.

Par ce roman élégiaque à contre-courant des préjugés, Sulaiman Addonia redéfinit la littérature de l’exil et célèbre avec modernité l’amour sous toutes ses formes. Dans la lignée de Floraison sauvage d’Aharon Appelfeld, Le silence est ma langue natale bouscule nos repères et nos codes, et par le pouvoir de sa langue, illumine l’insupportable réalité.

Le silence est ma langue natale a été finaliste du Lambda Literary Award et du Orwell Prize for Political Fiction. Il est en cours d’adaptation cinématographique.

Ils ont aimé

  • Le silence est ma langue natale est le récit des sans-paroles, le roman des non-dits dans des communautés où le poids de la tradition écrase l'individu. Mais c'est avant tout l'histoire d'un exil, d'une épopée d'un monde à l'autre, sur la barque de la langue. D'une poésie vibratile, l'esquif vogue sur la crête, traduisant la fragilité des êtres, mais nous menant, nous lecteur, à bon port.

    Sean J. Rose Livres Hebdo
  • Addonia chamboule les codes du masculin et féminin dans un contexte difficile. Captivant et courageux.

    The Guardian
  • Une narration élégante, immersive, qui ré-enchante la réalité d'un camp de réfugiés.

    New York Times Book Review
  • Un roman qui joue sur les expériences, les sensations et la sensualité des personnages.

    Daily Mail
  • Ce roman illustre magistralement comment un camp de réfugiés efface l'individualité de tout être. Il expose les pressions sociales exercées sur les femmes, et démontre comment, même face au pire, on peut survivre et redéfinir son genre, sa sexualité et sa manière d'aimer.

    The Rumpus
  • Une lecture inoubliable.

    Maaza Mengiste, autrice du Roi fantôme

À propos de l'auteur

SULAIMAN ADDONIA a fui l’Érythrée dans son enfance. Il a passé sa jeunesse dans un camp de réfugiés au Soudan puis a vécu en Arabie saoudite avant d’arriver à Londres pour y poursuivre ses études. Son premier roman Les Amants de la mer rouge (Flammarion, 2009) a été traduit dans plus de 20 langues. Les écrits de Sulaiman Addonia sont publiés dans LitHub, Granta, New York Times, De Standaard, Passa Porta, Freeman’s… Sulaiman Addonia vit à Bruxelles, où il a créé le Asmara-Addis Literary Festival (In Exile) qui se tiendra du 29 au 31 mai 2022.