• Parution le 25 août 2021
  • 398 pages
  • 21.50€

Hadès, Argentine

Par Daniel Loedel
Traduction de l’anglais (États-Unis) par DAVID FAUQUEMBERG
  • Parution le 25 août 2021
  • 398 pages
  • 21.50€

FINALISTE DU PRIX FEMINA ÉTRANGER 2021

FINALISTE DU PRIX DU PREMIER ROMAN ÉTRANGER 2021

Sélection rentrée littéraire Fnac 2021

« Je suis sûr qu’il y aura beaucoup de choses ici que tu ne reconnaîtras d’abord pas. Mais ne t’inquiète pas : cet endroit te reconnaît, toi. »

Tomás Orilla a fui Buenos Aires aux heures les plus sombres de la « Guerre Sale » argentine des années 1970. Depuis, il s’appelle Thomas Shore et est traducteur à New York. Mais après dix ans d’absence le passé le somme de rentrer, le convoquant sur les lieux de sa jeunesse qui ont vu naître son amour pour la fascinante Isabel, portée disparue depuis des années. Tel un Orphée moderne descendant aux enfers pour chercher son Eurydice, ce voyage au cœur des ruines enfumées
de son pays conduit Tomás dans les tréfonds de sa mémoire, où l’attendent ses démons et les ombres de ceux qu’il a abandonnés. Il n’a alors d’autre choix que d’interroger les compromis que l’on fait parfois par amour – ou par lâcheté.

Hadès, Argentine, par sa narration audacieuse et la force morale de son propos, est une ode touchante et brutale aux victimes des guerres intestines. Un premier roman très remarqué qui expose avec finesse comment la violence, la trahison et l’aveuglement peuvent conduire au pire un individu, et tout un pays.

Ils ont aimé

  • Interrogation vertigineuse sur les choix et les possibles, plongée fantastique dans le labyrinthe borgésien de la réalité et du rêve, regard acerbe sur cette Argentine qui, sans Carlos Gardel, dit un personnage, n’aurait été que le Chili et pour laquelle, pourtant, de jeunes idéalistes ont donné leur vie. Un premier roman rare, d’une maturité saisissante.

    Patricia Reznikov LIRE - Le Magazine littéraire
  • Un roman fascinant comme un trou béant, qui regarde le mal droit dans les yeux.

    Sophie Joubert L'Humanité
  • Loedel est un auteur d’un immense talent.

    Elliot Ackerman, auteur d'En attendant Eden
  • Hadès, Argentine explore magistralement la frontière entre héroïsme et complicité, culpabilité et traumatisme, amour et trahison. Daniel Loedel a écrit un roman envoûtant et superbe.

    Phil Kay, auteur de Fin de Mission
  • Un roman remarquable, personnel et politique, élégiaque et intime.

    Dinaw Mengestu, auteur des Plus belles choses que portent le ciel
  • Loedel s’inscrit dans la vénérable tradition argentine, mais ce roman est né d’une autre langue et d’une sensibilité nouvelle.

    Juan Gabriel Vásquez, auteur du Bruit des choses qui tombent
  • Un roman d’une force inouïe sur la nature complexe de la culpabilité. Il oppose l’intime au politique avec une justesse d’émotion et une maîtrise narrative impeccable.

    Colm Tóibín, auteur de Brooklin
  • Un roman remarquable, tant par son imaginaire audacieux que par sa morale complexe. Il va
    longtemps cheminer en moi.

    Kamila Shamsie, autrice d'Embrasement
  • Une méditation complexe et intime sur l’amour, la trahison, et les décisions qui nous hantent pour toujours

    Kirkus Review
  • Fascinant… Le regard inflexible de Loedel sur la fragilité humaine ajoute un nouveau chapitre révélateur à la littérature sud-américaine de la guerre froide.

    Publishers Weekly
  • Une histoire envoûtante sur la répression et la vulnérabilité de la jeunesse. Une évocation bouleversante du tragique tribut intime payé au politique.

    Booklist
  • Un superbe roman sur la trahison et le sacrifice.

    The New Yorker
  • Hadès, Argentine est le roman sublime des lignes troubles, des victimes qui deviennent bourreaux, du fardeau invivable de la culpabilité.

    Los Angeles Time
  • La naissance d’un grand écrivain.

    Harvard Review
  • Une plongée bouleversante dans le mythe et dans la réalité brute de l’Histoire.

    The Economist
  • Quand Orphée descend au royaume de l’enfer sur Terre... Élégant et puissant.

    The Oprah Magazine

À propos de l'auteur

DANIEL LOEDEL, d’origine argentine, vit et travaille à New York, où il est éditeur de littérature dans la prestigieuse maison Bloomsbury. Hadès, Argentine, son premier roman, est inspiré d’une douloureuse histoire familiale. Il est en cours de publication dans plusieurs pays et a été acclamé par la critique.